home | livre | contact

 

Else Lindorfer (1917 - 1965), artiste peintre

Else Lindorfer est née à Münich en 1917, où elle étudie le chant et  le piano, ainsi que le ballet à l’Opéra de Münich.

Engagée par un groupe de musiciens folklorique, Else quitte sa ville natale  en 1937 pour les Pays Bas où elle rencontre et épouse Frans de Bruijn. De leur union naissent Inge (1939) et Bernard (1941).

 

A la fin de la guerre, le couple se sépare et Else commence une nouvelle vie avec ses enfants et un nouvel intérêt: la peinture.
C’est tout autour de Voorburg, dans la rue ou en vadrouille avec son solex, le long de la rivière le Vliet qu’Else découvre le plaisir du dessin et de la peinture.

Elle suit d’abord des cours particuliers qui  aiguisent son oeil pour les paysages Néerlandais à l’atmosphère si caractéristiques;  cette atmosphère inspirera Else tout au long de son travail.
Ses fréquentes visites aux musées et expositions sont rapidement complétées par les cours du Professeur Jan van Heel à la Vrije Academie (Beaux Arts).

Le style traditionnel  la lassant rapidement , Else cherche et trouve sa propre interprétation au niveau des formes, mais particulièrement des couleurs.
Les changements de lumière au crépuscule sur les polders ou encore les ports d’Amsterdam et Rotterdam, sont chargés d’une grande sensibilité et d’une humeur mélancolique.

 

 

Parallèlement, Else sketch et peint des scènes très vivantes et dynamiques comme les marchés, les foires, où les manèges tournent.

leeuwentemmers

Malieveld

En hiver, lorsque le mauvais temps la retiens à l ‘intérieur elle travaille des natures mortes ou s’inspire des maisons voisines.

 

 

huis dhr Soeter

Au cours de ses voyages, en Allemagne, à Paris et en Dordogne, Else découvre de nouveaux styles et de nouvelles méthodes, qu’elle s’approprie et utilise à son gré.
Certaines de ses compositions ne seront jamais exposées, probablement des exercices de formes qu’elle  protégeait aussi bien que sa vie privée.

 

 

Steinkirchen

Pont Neuf Parijs

Au cours des années, le travail d’Else sera exposé par des galeries renommées d’Amsterdam, Rotterdam, Leiden, La Haye.
Dès 1957 Miep Eijffinger (galerie Martinus Liernur, La Haye) expose elle aussi le travail d’Else et l’accompagne comme mentor et amie, jusqu’en 1965 lorsque Else s’éteint soudainement à l’age de 48 ans à Voorburg.

 

 

Zelfprotret Else Lindorfer

traduction Charlotte de Bruijn

home | livre | contact